Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

La formation, le stage et la période à Gimont
--> septembre 2007 - septembre 2008
J'ai hésité à poursuivre ce blog, après une si longue interruption, et à créer un site type page personnelle statique mais l'émotion que j'ai eue en relisant vos commentaires m'a convaincu de le poursuire malgrès tout.

Nous nous sommes quittés à la veille de la rentrée à Brens, BPREA option maraîchage biologique (Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole), papier obtenable en un an d'étude niveau sous le bac qui fait que l'état vous considère capable de gérer une "exploitation agricole". Ceci dit, on dit qu'il faut 10 ans pour devenir paysan.

Bref, quel est le chemin parcouru depuis ? A Brens j'ai rencontré plein de gens supers, j'ai trouvé la formation intéressante, même si rien n'est parfait bien sûr. J'ai été marqué par la diversité des matières enseignées qui n'ont pas été sans me rappeler, en plus pratique et beaucoup moins approfondi, ma formation initiale d'ingénieur généraliste: de l'agronomie à la gestion en passant par la botanique, la règlementation et la mécanique.

La formation se fait en alternance. J'ai donc fait mes 4 mois de stage à Gimont sur la Terre de mes ancêtres coté maternel, chez un producteur qui fournit 4 AMAPs, Philippe Castin. Il était prévu que je m'associe avec lui à l'issue du stage, alors suite à mon CIF (Congé Individuel de Formation) j'ai posé un congès pour création d'entreprise et suis allé bossser cher lui. Mes camarades de Brens vous le diront, j'étais super motivé, j'avais bâti tout mon projet sur cette association, même si j'avais analysé les freins et les points faibles.

Eh bé au bout de 1 mois et demi de travail ensemble (nous étions 3), après bien des doutes et des tergiversations dans ma petite tête, nous avons décidé de ne pas nous associer. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais nous ne nous sommes pas entendus. Le facteur humain c'est pas rien dans une association. J'y suis resté 2 mois de plus, jusqu'à fin septembre 2008 histoire de pas le laisser dans l'embarras et de lui laisser le temps de se retourner.

Heureusement, une collègue de Brens, Bérangère, m'avait parlé d'un autre agriculteur, éleveur celui-là, toujours dans le Gers, qui cherchait à s'associer avec un maraîcher. Elle-même était tentée, mais il y avait de la place pour deux, m'avait-elle dit. Je suis allé le voir, son projet m'a plu et je l'ai rejoint début octobre 2008.

Ecrit par Sachi, le Mardi 7 Octobre 2008, 00:53 dans la rubrique Reconversion maraîchage.